Le Pérou de la féministe Flora Tristan

En 1833, Flora Tristán arrive à Arequipa, au Pérou pour réclamer un héritage. Dans ce pays, elle est frappée par la violence de la société post-coloniale. Elle en tire un récit de voyage : « Pérégrinations d’une paria ». Cet ouvrage qui dénonce la condition des femmes et l’évangélisation de l’Amérique du Sud est censuré dès sa sortie. Militante de tous les combats, Flora Tristan défendra aussi la condition ouvrière